Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
Janvier 26, 2021, 12:57:37

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
249.146 Messages dans 31.240 Fils de discussion par 2.893 Membres
Dernier membre: LakeishaMu
* Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
+ 
|-+  Agora
| |-+  Les blagues, le défouloir, ce qui énerve, les amis ...
| | |-+  Relations avec les services techniques
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Relations avec les services techniques  (Lu 506 fois)
anneclaudie
Membre du comité de lecture
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3.002



Voir le profil
« le: Novembre 21, 2020, 07:54:02 »

Bonjour.
Comment se passent votre relation avec le service technique ?
Nous sommes au service commande publique souvent confrontés à des frixions.
Les analyses sont bourrées de fautes, d'erreurs de calcul, de notes qui ne sont pas justes, des manques de fond...
Avec le dga bat qui leur donne raison..
Avec un exécutif qui nous a félicité sur notre travail.
Avec mon dga qui me demande de laisser tomber quand ça devient trop tendu...
Difficile de continuer à travailler sereinement.
Journalisée
speedy
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 22.898



Voir le profil
« Répondre #1 le: Novembre 21, 2020, 09:27:28 »

jusqu'au jour ou le CL ou le juge ou la CRC s'en mêlera  et là ils seront au pied du mur .....
Journalisée
janjan35
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 464



Voir le profil
« Répondre #2 le: Novembre 21, 2020, 11:48:15 »

Bonjour.
Comment se passent votre relation avec le service technique ?
Nous sommes au service commande publique souvent confrontés à des frixions.
Les analyses sont bourrées de fautes, d'erreurs de calcul, de notes qui ne sont pas justes, des manques de fond...
Avec le dga bat qui leur donne raison..
Avec un exécutif qui nous a félicité sur notre travail.
Avec mon dga qui me demande de laisser tomber quand ça devient trop tendu...
Difficile de continuer à travailler sereinement.

Bonjour,

Là où je travaille actuellement c'est plutôt correct mais clairement c'est moi qui rédige 70-75% du rapport d'analyse et qui fait les vérifications de prix (erreurs matérielles notamment). C'est sur des points biens spécifiques que je leur demande un avis, un complément pour finir de rédiger le commentaire adéquat (n'étant ni ingénieur ni technicien). Le cas échéant on voit s'il faut demander des demandes de précisions à tel ou tel candidat ou faire une demande d'OAB.
Mais il faut rester sur leur dos notamment en exécution (avenant, docs de réception, etc..).
Dans l'ensemble je suis avec des gens de bonne composition.
Cela tranche un peu avec mon 1er emploi dans une collectivité mutualisée (Ville-Agglo-syndicats) où clairement c'était sans cesse prise de tête sur les rapports ou certains contenu de DCE.
Journalisée
cmpcchoette
Membre senior
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 237



Voir le profil
« Répondre #3 le: Novembre 25, 2020, 11:40:43 »

chez nous ils font ce qu'ils ont envie de faire
je ne peux pas lutter
quand c'est trop gros je fais un mail circonstancié pour me protéger
on me dit oui oui tu as raison
et ça continue
pour ma santé mentale, je refuse de lutter
(et partirai des que j'en aurais l'occasion)
Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6.383


Voir le profil
« Répondre #4 le: Novembre 25, 2020, 12:27:05 »

Globalement ça s epasse bien chez nous. Ils ne sont pas des administratifs c'est clair mais on arrive à communiquer quand même. Faut les accompagner quoi
Journalisée
Mitzy
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 500



Voir le profil
« Répondre #5 le: Novembre 26, 2020, 08:08:52 »

Moi j’adorais quand les ST mettaient des notes différentes avec des commentaires identiques, et qu’on voyait le DST déjeuner avec les boites qui remettaient leurs offres quelques jours après! Roulement des yeux

C’est une des raisons pour lesquelles j’ai changé de domaine, cette guéguerre perpétuelle et ce rappel constant d’être « l’empêcheur de réaliser les souhaits des élus » m’ont usée.

Cela dit, heureusement que dans les ST, il y a aussi des gens compétents qui écoutent les règles des marchés publics, quand même! Clin d'oeil
Journalisée
TpF
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 879


Voir le profil
« Répondre #6 le: Novembre 27, 2020, 10:03:16 »

Citation de: mighty
Faut les accompagner quoi
La condescendance ne vous honore pas, j'ai une plus haute opinion du rôle complémentaire de chacun
Journalisée

M. Oe. T.P. mais je me soigne ;-)
Coccy
Membre du comité de lecture
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7.502



Voir le profil
« Répondre #7 le: Novembre 27, 2020, 10:47:13 »

Globalement ça s epasse bien chez nous. Ils ne sont pas des administratifs c'est clair mais on arrive à communiquer quand même. Faut les accompagner quoi

je ne sais pas si la formule est bien adaptée...
c'est surtout une question de compréhension mutuelle : les oeillères des uns contre le pragmatisme des autres ....

finalement, je me dis que ma position de technicienne administrativo-juridique est une bonne formule  Grimaçant Clin d'oeil
Journalisée

pas de belle ALUR sans bon ELAN
Choup
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 804



Voir le profil
« Répondre #8 le: Novembre 27, 2020, 06:49:05 »

Moi je suis chef d'un service ressources au sein d'une direction technique. Je m'occupe des marchés publics, du budget/compta, des assurances, et du pilotage administratif de la Direction en général.

Je fais la liaison entre notre service commande publique et les services techniques de ma direction.

Je me prends parfois la tête avec le service commande publique, parfois avec les services techniques.

Par contre, j'ai de la chance car je trouve que les techniques sont plutôt à l'écoute. Bien sûr il y a des frictions de temps en temps mais ce n'est jamais grave. J'essaie d'être le plus pédagogue possible. Les deux chefs de service m'écoutent et j'ai un directeur très très carré donc ça m'aide beaucoup !

J'ai eu des difficultés à faire ma place. ils m'ont testée les petits malins. J'y suis allée doucement et j'ai acquis une légitimité en les sortant de la m.... quelques fois !

Mais je comprends la lassitude que l'on peut ressentir. Dans un poste précédent c'était la guerre ouverte avec le DST et je suis partie en grande partie pour ça...
Journalisée
fanchic
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4.193



Voir le profil
« Répondre #9 le: Décembre 15, 2020, 07:30:31 »

Typiques frictions.

Les ST sont les mains dans le cambouis, pressés par leurs élus délégués et les usagers qu'ils croisent sur le terrain.
La commande publique évolue entre le marteau du contrôle de légalité, l'enclume des juridictions financières, l'épée de Damoclès du juge pénal et les élus

Le problème ne vient pas des techniciens (sauf quelques-uns comme partout) mais de l'organisation globale et donc de la direction générale qui ne se penche que rarement sur le process global pour l'améliorer.
Depuis 20 ans, de mon point de vue, la direction générale est majoritairement dans la réponse urgente à une envie pressante des élus ou une contraintes tout aussi pressantes en provenance d'usagers ou d'autres parties prenantes.

Les circuits décisionnels sont incroyablement longs, certains niveaux sont bloquants car le DGA est à la bourre ou a un poil dans la main voir une phobie administrative.
Les besoins sont systématiquement urgents, tant qu'ils ne le sont pas, ils demeurent sous le coude. Pourquoi travailler sereinement quand on doit régler des trucs dans des temps impossibles.
Et puis si on vend bien l'urgence, la commande publique arrêtera de nous bassiner avec ces règles à la c*ns. et puis d'abord c'est nous, direction générale, qui commandons.

Bref, tant que des directeurs commandes publiques n'auront pas accès ou n'auront aucune voix en CODIR, çà restera difficile.

Quelques collègues ont des élus délégués qui ont une voix qui porte et çà se passe de suite beaucoup mieux.

enfin, il est tellement plus simple de dire à son Maire, Président d'EPCI ou de Région que c'est la faute aux procédures, qu'il faut aller voir son député pour demander un seuils dans formalités à 10 millions d'Euros que de rechercher une véritable solution de process
Journalisée
Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.035 secondes avec 18 requêtes.