Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
Août 04, 2020, 07:32:13

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
243.186 Messages dans 30.516 Fils de discussion par 2.838 Membres
Dernier membre: DavidKaf
* Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
+ 
|-+  SOS marchés publics pour les Pouvoirs Adjudicateurs et Entités Adjudicatrices
| |-+  Clausier type
| | |-+  Clause évolution du forfait de rémunération du MOE
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Clause évolution du forfait de rémunération du MOE  (Lu 456 fois)
Mathieu
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2.313



Voir le profil
« le: Février 14, 2020, 10:32:37 »

Bijour

J'en ai marre de la clause de mon logiciel marché qui dit bêtement que forfait définitif de rémunération du MOE = taux de rémunération indiqué à l'AE * coût prévisionnel des travaux sur lequel s'engage le MOE à l'issue de l'AVP.

Cette clause est TRES VILAINE et je l'utilise bêtement.

J'en appelle donc aux experts du forum ; avez-vous mieux à proposer ?
Journalisée
speedy
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 21.634



Voir le profil
« Répondre #1 le: Février 14, 2020, 11:12:06 »

forfait définitif = forfait initial !!!!
 Clin d'oeil Clin d'oeil Clin d'oeil   
Journalisée
Mathieu
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2.313



Voir le profil
« Répondre #2 le: Février 14, 2020, 11:14:47 »

j'en rêve  Grimaçant

mais est-ce légal ?
Journalisée
speedy
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 21.634



Voir le profil
« Répondre #3 le: Février 14, 2020, 11:18:20 »

oui tant que vous ne fermez pas la porte à une négociation sur le coût d'objectif d'une part et sur un complément de REM si le programme est ajusté... il suffit de ne rien dire au départ et de négocier le moment venu s'il y a matière ....
Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6.133


Voir le profil
« Répondre #4 le: Février 17, 2020, 10:27:11 »

Nous on rédige notamment ainsi :

6.1 Caractère forfaitaire du marché
La rémunération du marché public est forfaitaire pour l'exécution des prestations décrites par le CCAP et le CCTP.
Le caractère forfaitaire du marché n'interdit pas de convenir que certaines prestations ou fournitures particulières puissent être rémunérées sur la base de prix unitaires.
Le maître d'oeuvre s'engage à ne percevoir aucune autre rémunération d'un tiers au titre de la réalisation de l'opération.

6.2 Etablissement du forfait provisoire de rémunération
Le montant du marché, fixé dans l'acte d'engagement, est provisoire, conformément aux dispositions des articles R2112-15 à R2112-18, R2432-6 et R2432-7 du code de la commande publique .
Le montant du forfait provisoire de rémunération est établi en tenant compte des éléments portés à la connaissance du maître d'oeuvre :
• contenu de la mission fixée par le CCTP et les assurances à souscrire
• programme
• partie affectée aux travaux de l'enveloppe financière prévisionnelle fixée par le maître d'ouvrage
• éléments de complexité liés aux contraintes du contexte local et à l'insertion du projet dans l'environnement à la nature et à la spécificité du projet et résultant des exigences contractuelles
• délais des études du maître d'oeuvre et délai de leur approbation par le maître d'ouvrage
• mode de dévolution des marchés de travaux
• durée prévisionnelle d'exécution des travaux, et leur éventuel phasage
• découpage éventuel de l'opération en plusieurs tranches de réalisation
• continuité du déroulement de l'opération.

6.3 Passage au forfait définitif de rémunération
La rémunération provisoire devient définitive lors de l'acceptation par le maître d'ouvrage de l'APD et de l'engagement du maître d'oeuvre sur l'estimation prévisionnelle définitive des travaux.
Pour passer de la rémunération provisoire à la définitive, les parties conviennent de retenir la méthode suivantes :
1°) Le forfait définitif de rémunération reste égal au forfait provisoire de rémunération quand :
a) Le coût prévisionnel définitif est inférieur ou égal à l’enveloppe financière affectée aux travaux par le maître d’ouvrage.
b) Le coût prévisionnel définitif est supérieur à l’enveloppe financière affectée aux travaux par le maître d’ouvrage, éventuellement corrigée des modifications de programme que le maître d’ouvrage a demandées, dans la limite de 3%.
2°) Le forfait définitif de rémunération est minoré lorsque le coût prévisionnel définitif est supérieur de plus de 3 % à l’enveloppe financière affectée aux travaux, éventuellement corrigée des modifications de programme demandées par le maître d’ouvrage.
L'incidence éventuelle, sur les prestations de maîtrise d'oeuvre, de l'évolution des éléments portés à la connaissance du maître d'oeuvre, qui ont servi à établir le forfait provisoire de rémunération, est prise en compte dans la négociation du forfait définitif de rémunération.
La fixation de la rémunération définitive ne fait pas obstacle à l'application des dispositions du CCAP relatif aux avenants négociés avec le maître d'ouvrage.
Journalisée
fanchic
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4.016



Voir le profil
« Répondre #5 le: Février 17, 2020, 11:49:14 »


2°) Le forfait définitif de rémunération est minoré lorsque le coût prévisionnel définitif est supérieur de plus de 3 % à l’enveloppe financière affectée aux travaux, éventuellement corrigée des modifications de programme demandées par le maître d’ouvrage.


Minoré comment?
Journalisée
speedy
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 21.634



Voir le profil
« Répondre #6 le: Février 17, 2020, 11:59:39 »

par exemple de 7% du dépassement hors tolérance ....
Journalisée
Miss Tinguette
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2.087



Voir le profil
« Répondre #7 le: Février 18, 2020, 06:18:11 »

Bonjour,

Voici ce que j'utilise, mais je m'interroge sur une possible mise  jour (notamment référence au CCP).

En espérant que cela vous soit utile :

La rémunération du titulaire est forfaitaire. Ce forfait est exclusif de tout autre émolument ou remboursement de frais au titre de la même mission. Le maître d’œuvre s’engage à ne percevoir aucune autre rémunération d’intervenants autres que le maître de l’ouvrage dans le cadre de la réalisation de l’opération.

Conformément aux dispositions de l’article 30 du décret 93-1368 du 29 novembre 1993 : le forfait provisoire de rémunération est fixé comme suit :

Le forfait définitif est arrêté dès que le coût prévisionnel des travaux est établi. Il est calculé de la manière suivante :

Le forfait définitif de rémunération sera déterminé de la manière suivante :

·   Si le coût prévisionnel des travaux accepté par le maître d’ouvrage est inférieur à la part affectée aux travaux par le maître de l’ouvrage, le forfait provisoire devient définitif lors de l’approbation de l’élément APD ;

·   Si le coût prévisionnel des travaux  accepté par le maître d’ouvrage n’est pas supérieur à la part affectée aux travaux par le maître de l’ouvrage majorée d’un taux de tolérance K fixé à l’article 9 du CCAP , le forfait provisoire devient définitif lors de l’approbation de l’élément APD ;

·   Si le coût prévisionnel des travaux accepté par le maître d’ouvrage est supérieur à la part affectée aux travaux par le maître de l’ouvrage majorée d’un taux de tolérance K fixé à l’article 9 du CCAP, le forfait définitif est calculé comme suit :

Fd = Fp + [ (CP-C0) x T x 0.75 ]

dans laquelle :
Fd est le forfait définitif de rémunération ;
Fp est le forfait provisoire de rémunération fixé à l’acte d’engagement ;
C0 est la part affectée aux travaux par le maître de l’ouvrage et fixée à l’acte d’engagement ;
CP le coût prévisionnel des travaux ;
T est le taux résultant du rapport entre Fp et C0
0.75 un coefficient de pondération.

Dans cette hypothèse, le forfait définitif de rémunération du maître d’œuvre fait l’objet d’un avenant.

Le forfait définitif est réputé établi sur la base des conditions économiques en vigueur au mois mo figurant à l’article 3.3.

En cas de modification du programme décidée par le maître de l’ouvrage en application de l’article 2 de la loi nº85-704 du 12 juillet 1985 et du paragraphe III de l’article 30 du décret 93-1268 du 29 novembre 1993, le programme modifié et le nouveau forfait de rémunération du maître d’œuvre font l’objet d’un avenant selon les modalités suivantes :

La rémunération est adaptée à partir d’une proposition du titulaire faisant apparaître notamment la description des prestations supplémentaires décomposées en temps prévisionnel nécessaire à leur exécution, par compétences et éléments de mission.


« Dernière édition: Février 18, 2020, 06:23:02 par Miss Tinguette » Journalisée

"Tu vas nettoyer les chiottes du kibboutz et tu as intérêt qu'ça brille !!" Madame Sarfati
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2.290


Voir le profil WWW
« Répondre #8 le: Février 18, 2020, 08:34:53 »


·   Si le coût prévisionnel des travaux accepté par le maître d’ouvrage est supérieur à la part affectée aux travaux par le maître de l’ouvrage majorée d’un taux de tolérance K fixé à l’article 9 du CCAP, le forfait définitif est calculé comme suit :

Fd = Fp + [ (CP-C0) x T x 0.75 ]

En cas de modification du programme décidée par le maître de l’ouvrage en application de l’article 2 de la loi nº85-704 du 12 juillet 1985 et du paragraphe III de l’article 30 du décret 93-1268 du 29 novembre 1993, le programme modifié et le nouveau forfait de rémunération du maître d’œuvre font l’objet d’un avenant selon les modalités suivantes :

La rémunération est adaptée à partir d’une proposition du titulaire faisant apparaître notamment la description des prestations supplémentaires décomposées en temps prévisionnel nécessaire à leur exécution, par compétences et éléments de mission.

Quelque remarques, mais tout d'abord une question. Le contrat prévoit il une reprise par le moe des études à ses frais dans le cas où le MOU n'acceptait pas le coût prévisionnel des travaux ?

La formule n'introduit pas une pénalisation du moe mais une diminution de son taux (CO/Fp) de rémunération.

Cela se discute, notamment si la réponse à la question posée ci-dessus est positive. Toutefois dans la pratique, le MOU a assez rarement, me semble t-il, la possibilité d'abandonner le projet.

Il n'est pas non plus certain que le coefficient de 0.75(*) ne soit pas au final favorable au moe puisse que l'on compare un taux marginal à un taux moyen. Ce coefficient ne devrait il pas être adapté en fonction de la taille de l'opération ?

Le mécanisme retenu et la formule introduisent un saut (+ K * 0.75) de la rémunération du moe au droit de CO*(1+K).

On peut dès lors se demander si un moe peu scrupuleux ne pourrait pas avoir la tentation de présenter un projet onéreux.

Enfin, je suis un peu surpris par le fait qu'alors que l'on a pris le soin de donner une formule pour traiter les évolutions de la rémunération du moe en l'absence de modifications apportées par le MOU au programme, l'on en revienne à la pure négociation sans encadrement das le cas contraire.
En cas de modifications de programme entraînant une augmentation de plus de 10%, ne risque t'on pas d'être très géné ?

Pour être taquin, je remarque qu'une modification de programme n’entraînant pas coût supplémentaire pour le moe, autre peut être que le surcoût de son assurance, pourra conduire à une moindre augmentation de la rémunération que celle résultant  d'une dérive du coût d'objectif. A l’extrême, le recours par le moe à des matériaux onéreux, sans autre incidence que financière,  le rémunère plus que l'introduction des mêmes matériaux par une modification de programme venant du MOU.


*) Le 0,75 n' est pas un coefficient de pondération mais un coefficient réducteur de l'augmentation.
« Dernière édition: Février 19, 2020, 10:25:02 par hpchavaz » Journalisée

Disclaimer :Je ne suis pas juriste. Mes contributions ne sont pas des avis juridiques ; elles ne sont que des avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
speedy
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 21.634



Voir le profil
« Répondre #9 le: Février 18, 2020, 09:15:38 »

idem c'est un contournement de la notion de forfait ... et c'est un pousse au crime  !
Journalisée
Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.027 secondes avec 19 requêtes.