Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
Octobre 17, 2019, 06:48:34

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
232.375 Messages dans 29.292 Fils de discussion par 2.745 Membres
Dernier membre: IgnacioSem
* Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
+ 
|-+  RH - Concours - Offres
| |-+  Questions générales
| | |-+  Différence entre juriste-chargé MP et acheteur ?
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Différence entre juriste-chargé MP et acheteur ?  (Lu 496 fois)
Happier
Membre senior
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 137



Voir le profil
« le: Octobre 01, 2019, 07:41:10 »

Bonjour à tous,

Question un peu naïve, mais j'ai du mal à saisir la différence entre les acheteurs et les juristes MP, quelqu'un saurait-il m'expliquer la différence ? Dans ma CT on ne fait quasiment pas d'achat et en tant que chargé de la commande publique, on pilote les procédures de la définition du besoin jusqu'à la notification. J'ai cru comprendre que les acheteurs (en plus de la dimension achat : benchmarking, sourcing) rédigeaient également les DCE et pilotaient les procédures de A à Z du coup j'ai du mal à saisir la différence des deux métiers. Comment les chargés MP et les acheteurs travaillent ensemble quand les deux métiers sont présents dans une CT ?  Roulement des yeux
« Dernière édition: Octobre 01, 2019, 07:53:25 par Happier » Journalisée
Ponta
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7.545


Sarah Connor ?


Voir le profil
« Répondre #1 le: Octobre 01, 2019, 08:05:53 »

Bonjour,

En fait, il y a beaucoup de définitions pour le terme acheteur selon les structures.

Pour certaines, l'acheteur est "simple" acheteur : benchmark, sourcing, veille technologique, analyse économique du secteur...
Pour d'autres, il fait également office de juriste MP : rédaction AE, RC, CCAP, veille juridique...
Pour d'autres encore, il rédige en plus le CCTP (avec ou sans l'appui du service prescripteur), ce qui fait de lui quelqu'un de très autonome qui fait tout (ou presque).

Les deux métiers ont des missions en commun suivant la définition retenue.

Cependant, si je devais schématiser en retenant la définition d'acheteur parmi les plus répandues :
- chargé commande publique est un juriste administratif,
- un acheteur est sur un segment plus technique (connaissances économiques et techniques du secteur d'achats).

Regardez les offres d'emploi d'acheteur/acheteuse pour plus de précisions. Pas une n'est identique.
Journalisée

Agoraddicted

Ceinture noire 5ème dan de commande publique
Happier
Membre senior
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 137



Voir le profil
« Répondre #2 le: Octobre 01, 2019, 08:44:23 »

Bonjour,

En fait, il y a beaucoup de définitions pour le terme acheteur selon les structures.

Pour certaines, l'acheteur est "simple" acheteur : benchmark, sourcing, veille technologique, analyse économique du secteur...
Pour d'autres, il fait également office de juriste MP : rédaction AE, RC, CCAP, veille juridique...
Pour d'autres encore, il rédige en plus le CCTP (avec ou sans l'appui du service prescripteur), ce qui fait de lui quelqu'un de très autonome qui fait tout (ou presque).

Les deux métiers ont des missions en commun suivant la définition retenue.

Cependant, si je devais schématiser en retenant la définition d'acheteur parmi les plus répandues :
- chargé commande publique est un juriste administratif,
- un acheteur est sur un segment plus technique (connaissances économiques et techniques du secteur d'achats).

Regardez les offres d'emploi d'acheteur/acheteuse pour plus de précisions. Pas une n'est identique.

Merci pour ces précisions ; c'est vrai que quand on regarde les offres c'est assez ambigu puisqu'elles sont parfois très différentes d'une administration à une autre… Je joins les fiches métiers du CNFPT que j'avais consultées avant de poster si d'autres veulent se joindre au post  Sourire
Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.640


Voir le profil
« Répondre #3 le: Octobre 03, 2019, 06:18:17 »

Pour moi cela concourt désormais au même métier. Le juriste est plus axé sur le droit pur. L'acheteur doit avoir cette dimension économique.
Moi mes juristes je les appelle juriste acheteur. C'est à dire qu'ils font de l'achat avec une dominante juridique.  Tire la langue

Mais la raison est que nous actuellement entre deux paradigmes et que dans 10 ans je pense qu'on ne parlera que d'acheteur public !
Journalisée
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.912


Voir le profil WWW
« Répondre #4 le: Octobre 03, 2019, 06:46:06 »

...
Mais la raison est que nous actuellement entre deux paradigmes et que dans 10 ans je pense qu'on ne parlera que d'acheteur public !
Cela n'est pas certain car le sens de l'histoire est la spécialisation des missions.

D'une certaine manière, une séparation entre les acheteurs (formation d'acheteurs avec ni plus ni moins de juridique que pour les autres spécialistes) et les juristes peut être estimée souhaitable même si elle semble au prime abord être au détriment de l’intérêt des postes. Elle permet essentiellement de clarifier les enjeux,  comme la séparation qui s'est faite dans les années 90 entre les fonctions de maître d'ouvrage et celles de maître d'oeuvre au sein notamment des services de l'Etat en charge des infrastructures.

Une telle séparation acheteurs / juristes est à ce qu'il me semble déjà en place dans certaines structures.

En fait on pourrait aller dans les plus grandes structures vers une généralisation de l'éclatement entre :
- opérationnels (avec des subdivisions possibles)
- gestionnaires de contrats
- acheteurs
- gestionnaires de procédures
- juristes
« Dernière édition: Octobre 04, 2019, 09:02:27 par hpchavaz » Journalisée

Disclaimer : Je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elles ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
shorty
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2.854



Voir le profil
« Répondre #5 le: Octobre 04, 2019, 08:56:40 »

Un peu comme le dit hpchavaz, c'est plus une problèmatique de grosse structure, dans les plus petites de toute facon on fait tout => on est acheteur - juriste - gestionnaire de commande - responsable budgétaire - suivi d'exécution...  et plus si affinité  Souriant.   

Journalisée

Tous les plus grand génie sont un peu obsédé,
regardez Thomas Edison, sinon comment vous expliquez que les ampoules ont la forme de seins !
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.640


Voir le profil
« Répondre #6 le: Octobre 04, 2019, 03:07:28 »

oui cela dépend nécessairement du type de structure. Disons que les petites vont forcément globaliser. Les grosses vont séparer les missions. Mais pour moi l'acheteur public doit avoir un verni important dans le domaine juridique. Car il y a de nombreuses règles à respecter.
Pour moi cela me semble plus simple de faire d'ailleurs la bascule du juriste vers l'acheteur que l'inverse.
Et à mon sens le juriste marché rien que du juridique c'est appauvrir sa mission. Ou alors c'est juriste généraliste avec une vision marchés publics. Dans certaines structures je vois des juristes MP faire juste de la vérification et de la procédure...Eh ben ça doit pas être folichon tous les jours
Journalisée
Coccy
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7.391



Voir le profil
« Répondre #7 le: Octobre 04, 2019, 03:23:47 »

oui cela dépend nécessairement du type de structure. Disons que les petites vont forcément globaliser. Les grosses vont séparer les missions. Mais pour moi l'acheteur public doit avoir un verni important dans le domaine juridique. Car il y a de nombreuses règles à respecter.
Pour moi cela me semble plus simple de faire d'ailleurs la bascule du juriste vers l'acheteur que l'inverse.
Et à mon sens le juriste marché rien que du juridique c'est appauvrir sa mission. Ou alors c'est juriste généraliste avec une vision marchés publics. Dans certaines structures je vois des juristes MP faire juste de la vérification et de la procédure...Eh ben ça doit pas être folichon tous les jours

+1! pour avoir fait du contrôle de légalité des actes des CT (en FPE), j'estime ça tout à fait comparable
Journalisée
mds
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.118



Voir le profil
« Répondre #8 le: Octobre 07, 2019, 10:51:41 »

Bonjour,

Je rejoins mes petits camarades.
Je pense qu'il existe autant de profils que de collectivités...
On peut également penser qu'un "juriste" peut également être "chargé de projet" sur des thématiques qui dépassent la seule thématique juridique, sans être "acheteur technique" non plus (le développement "technique" de la démat', la mise en place d'action d'accompagnement pour les entreprises, etc...).

Je pense également qu'il est plus simple de devenir "acheteur" si on a été "juriste" que l'inverse ; je nuancerai toutefois la qualité du juriste. Il faut quand même avoir une certaine ouverture d'esprit et de culture. Il y a une différence assez fondamentale entre un opérationnel et un juriste.
C'est pour ça que la séparation ne me semble pas déconnante non plus comme le dit "hpchavaz".
L'acheteur "technique" est là pour négocier des prix et une qualité par tous moyens qui seront encadrés par l'acheteur juriste.
C'est un binôme finalement.
Mais clairement, rare sont les collectivités modestes pouvant se permettre de créer 2 postes. Il faut donc être attentif au profil du recruté et, essayer de sélectionner un juriste ouvert.

(nb : pas de procès d'intention sur la fonction de juriste ici . Mais certains sont plus à l'aise dans la lecture doctrinale que dans l'opérationnel; et inversement).

Journalisée

CMP sana in corpore sano
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.912


Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: Octobre 07, 2019, 11:38:14 »

...
Je pense également qu'il est plus simple de devenir "acheteur" si on a été "juriste" que l'inverse ...
...
Je ne suis pas certain que des acheteurs de formation partageraient cette vision.

Un acheteur peut sans être juriste comprendre et appliquer les règles de la commande publique, quitte à en référer à l'équipe juridique dans les cas les plus délicats.

De même, un juriste peut sans être acheteur de formation comprendre et appliquer les règles essentielles en matière d'achat, quite à en référer à l'équipe achats dans les cas les plus délicats.
Journalisée

Disclaimer : Je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elles ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
mds
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.118



Voir le profil
« Répondre #10 le: Octobre 07, 2019, 12:24:11 »

Je ne suis pas certain que des acheteurs de formation partageraient cette vision.

Un acheteur peut sans être juriste comprendre et appliquer les règles de la commande publique, quitte à en référer à l'équipe juridique dans les cas les plus délicats.

De même, un juriste peut sans être acheteur de formation comprendre et appliquer les règles essentielles en matière d'achat, quite à en référer à l'équipe achats dans les cas les plus délicats.


J'ai utilisé justement la terminologie "plus simple" en comparatif mais cela ne veut pas dire que c'est simple.
Et je pensais à des "acheteurs juristes" déjà en poste; donc ayant déjà une certaine expérience de la conduite de négociation dans le cadre d'une procédure;

Mais in fine, ce sont quand même des métiers différents à mon sens.

Journalisée

CMP sana in corpore sano
max
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.850



Voir le profil
« Répondre #11 le: Octobre 07, 2019, 12:42:11 »

pour l'avoir vu, je confirme le propos de mds, il est plus facile (je ne dis pas impossible!) de devenir acheteur public avec un profil juridique/marché public qu'avec un profil pur d'acheteur privé/ école de commerce...
Journalisée

je ne suis pas un partisan convaincu de la loi du talion...mais il avait commis vraiment trop de crimes
un grand verre de lait......et bien frais s'il vous plaît!
Happier
Membre senior
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 137



Voir le profil
« Répondre #12 le: Octobre 07, 2019, 03:05:57 »

Je ne suis pas certain que des acheteurs de formation partageraient cette vision.

Un acheteur peut sans être juriste comprendre et appliquer les règles de la commande publique, quitte à en référer à l'équipe juridique dans les cas les plus délicats.

De même, un juriste peut sans être acheteur de formation comprendre et appliquer les règles essentielles en matière d'achat, quite à en référer à l'équipe achats dans les cas les plus délicats.


Pourquoi des acheteurs de formation ?
Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.640


Voir le profil
« Répondre #13 le: Octobre 07, 2019, 03:29:09 »

D'autant plus que l'acheteur venant avec son diplôme achat aura franchement du mal avec le carcan de la Commande Publique ! c'est notre petit côté fun à nous  Grimaçant Grimaçant Grimaçant
Journalisée
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.912


Voir le profil WWW
« Répondre #14 le: Octobre 07, 2019, 04:04:30 »

Pourquoi des acheteurs de formation ?
Les juristes sont généralement des "juristes de formation"
Journalisée

Disclaimer : Je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elles ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
Happier
Membre senior
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 137



Voir le profil
« Répondre #15 le: Octobre 07, 2019, 06:01:08 »

Au temps pour moi je n'y étais pas du tout, je croyais que vous parliez des acheteurs qui passent des marchés de formation je cherchais donc la particularité liée à ses marchés, je comprends mieux!  Grimaçant xD !
Journalisée
Market
Administrateur de l'asso
Membre héroïque
****
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 5.522


Apprenti marteau


Voir le profil
« Répondre #16 le: Octobre 14, 2019, 09:49:53 »

Il y a un acheteur : le PA ou l'EA
Des processus (stratégie, contractualisation, approvisionnement, etc.)
Des métiers liés à ces processus.

Et un représentant de l'acheteur à chaque étape de ces processus.

Pour moi, l'acheteur c'est un ensemble.

Oui, je suis dans ma période esprit de contradiction.  Grimaçant
Journalisée

UTC/GMT + 4
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.912


Voir le profil WWW
« Répondre #17 le: Octobre 14, 2019, 09:54:49 »

Il y a un acheteur : le PA ou l'EA
...
Pour moi, l'acheteur c'est un ensemble.
On est d'accord.

...
Et un représentant de l'acheteur à chaque étape de ces processus.
...
C'est la que cela se complique, il peut/doit y avoir plusieurs fonctions impliquées dans bons nombres d'étapes : opérationnel, "acheteur", juriste, PRM, décideur.
« Dernière édition: Octobre 14, 2019, 01:22:20 par hpchavaz » Journalisée

Disclaimer : Je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elles ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
Market
Administrateur de l'asso
Membre héroïque
****
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 5.522


Apprenti marteau


Voir le profil
« Répondre #18 le: Octobre 14, 2019, 09:57:01 »

Ouaip

Raison pour laquelle, il faut travailler en mode projet et surtout bien s'entendre.

Voilà : j'ai aussi la fâcheuse manie d'utiliser des notions que je ne maitrise absolument pas.  Grimaçant
Journalisée

UTC/GMT + 4
lyly
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 419


Voir le profil
« Répondre #19 le: Octobre 14, 2019, 07:15:54 »

Si je peux me permettre d'utiliser ce post pour avoir un échange qui porte sur organiser l'achat par la commande publique.
Je dois trouver objectivement et surtout pour le bien de la collectivité qu'il est nécessaire que les achats restent sous la direction de la commande publique.

Merci d'avance
Journalisée
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.912


Voir le profil WWW
« Répondre #20 le: Octobre 14, 2019, 08:52:37 »

Je dois trouver objectivement ...
Oxymore

...il est nécessaire que les achats restent sous la direction de la commande publique.

Si elle possède les compétence techniques, achats, juridiques, économiques,  financières : pourquoi pas.
Encore faut-il qu'elle sache organiser un débat transplantent entre ces différentes composantes.
Journalisée

Disclaimer : Je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elles ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
lyly
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 419


Voir le profil
« Répondre #21 le: Octobre 15, 2019, 04:44:42 »

Oxymore

Si elle possède les compétence techniques, achats, juridiques, économiques,  financières : pourquoi pas.
Encore faut-il qu'elle sache organiser un débat transplantent entre ces différentes composantes.

oui Elle possède toutes ces compétences
Merci pour votre retour
« Dernière édition: Octobre 15, 2019, 04:47:23 par Market » Journalisée
fanchic
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.750



Voir le profil
« Répondre #22 le: Octobre 16, 2019, 05:37:56 »

Si je peux me permettre d'utiliser ce post pour avoir un échange qui porte sur organiser l'achat par la commande publique.
Je dois trouver objectivement et surtout pour le bien de la collectivité qu'il est nécessaire que les achats restent sous la direction de la commande publique.


Et s'ils quittent la commande publique, ils iront où? et que deviendrai la commande publique?
Journalisée
Market
Administrateur de l'asso
Membre héroïque
****
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 5.522


Apprenti marteau


Voir le profil
« Répondre #23 le: Octobre 16, 2019, 07:14:47 »

Et s'ils quittent la commande publique, ils iront où? et que deviendrai la commande publique?

C'est simple :
 
  • Les marchés publics deviendront privés à l'issue de la politique d'externalisation qui va être menée (externalisation des missions, centralisation des achats)
  • Les contrats de concession et les contrats de partenariats disparaitront aussi vu que nous n'avons plus d'argent ni pour racheter quoi que ce soit ni pour conserver et faire exploiter quoi que ce soit.

La commande publique ? A terme, confiée à la sphère privée.

La bonne nouvelle, c'est que le métier d'acheteur n'est pas mort. Il s'exercera ailleurs, c'est tout.

 Grimaçant

Je suis d'excellente humeur ce matin.
« Dernière édition: Octobre 16, 2019, 07:21:20 par Market » Journalisée

UTC/GMT + 4
Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.05 secondes avec 19 requêtes.