Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
Octobre 20, 2018, 05:37:42

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher:     avancée
218.383 Messages dans 27.687 Fils de discussion par 2.613 Membres
Dernier membre: youpi
* Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
+ 
|-+  SOS marchés publics
| |-+  Autres
| | |-+  contrats passés en moyenne par an
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: contrats passés en moyenne par an  (Lu 1676 fois)
Elia
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 474



Voir le profil
« le: Décembre 22, 2017, 12:03:38 »

Salut à tous,

Ma direction me demande  des stats à la con, notamment la moyenne des marchés et accords-cadres passés par an (à partir de 25 000 balles) et le temps moyen passé sur chaque dossier (qui varie forcément en fonction de l'importance du dossier).
Chez vous, ça tourne autour de quoi ?

 Bisou Bisou Bisou
Journalisée

Au plus fort la guirlande.
Michel
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6.362



Voir le profil
« Répondre #1 le: Décembre 22, 2017, 01:00:30 »

(qui varie forcément en fonction de l'importance du dossier).
et de la qulité et coopération des ST peut-être (à intégrer dans les stat !  Grimaçant
Journalisée

en pré-retraite et recherche d'un successeur pour la partie technique informatique du forum
Ponta
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6.399


Sarah Connor ?


Voir le profil
« Répondre #2 le: Décembre 22, 2017, 01:14:55 »

70 à 80 MP / an.
Journalisée

Agoraddicted

Ceinture noire 5ème dan de commande publique
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.048


Voir le profil
« Répondre #3 le: Décembre 26, 2017, 07:16:44 »

50 marchés publics par an. On ne parle pas des "contrats" avec les lots. Si tu veux je te transmettrai mon rapport d'activité.
je peux te transmettre mes rp des trois dernières années.
Journalisée
raffalli2
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.809



Voir le profil
« Répondre #4 le: Décembre 27, 2017, 07:43:17 »

Salut à tous,

Ma direction me demande  des stats à la con, notamment la moyenne des marchés et accords-cadres passés par an (à partir de 25 000 balles) et le temps moyen passé sur chaque dossier (qui varie forcément en fonction de l'importance du dossier).
Chez vous, ça tourne autour de quoi ?

 Bisou Bisou Bisou

ca ne fait que commencer lol

c'est pour cela que ceux qui réussissent c'est souvent ceux qui ont fait sc po ou alors qui maitrise excel et power point voire le tout

argumentez bien car ca peut jouer sur le maintien de l'effectif comme sur le fait que vous pouvez etre en difficulte sur la charge de travail

nous c'est 60 consultations et non marche par an, sachant qu'on gere aussi en dessous de 25 000 et que ca peut prendre du temps
Journalisée

« S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème. »,
« Tout avantage a ses inconvénients et réciproquement. »

les Shadoks
david17
Membre senior
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 240



Voir le profil
« Répondre #5 le: Décembre 27, 2017, 03:51:43 »

bous on tourne a environ 130 MP mais on gère 3 structures différentes Ville CDA et CCAS
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #6 le: Décembre 28, 2017, 06:11:54 »

Attention, la stat peut ne pas être à la "con" si elle est bien exploitée

Ici environ 100 procédures (et non pas marché) mais cette année seulement 55
Là on peut donc constater un problème qui peut être :
- Augmentation du taux de dissidence (les achats qui ne passent pas par le service marché et donc ne respectent pas le droit de la commande publique)
- Rationalisation des procédures (meilleur allotissement), regroupement et mutualisation
- baisse des budgets donc baisse des achats
- Disparition de compétence (çà va être le cas en 2K20 pour les communes sur l'eau et l'assainissement)

En nombre de contrats (donc de marchés), çà varie fortement selon la passation de certains types d'achats. Ainsi une consultation pour les denrées alimentaires c'est 55 lots donc 80 contrats environ car certains lots sont en multi-attribution.

J'ai une décomposition du délai entre chaque phase (délai et non "temps passé"). Ainsi, nous mettons en moyenne 16,5 jours à rédiger un DCE et publier un avis à compter de l'envoi des documents de besoin par les services opérationnels. Ce délai était de 29,5 jours avant mon arrivée.
En revanche l'analyse des offres est aujourd'hui à 47 jours. L'analyse n'étant pas réalisée par le service des marchés, on se dédouane sur les responsables en cas de retard

A mon arrivée, le délai de finalisation de procédure (rejet + signature + noti) était de 9 jours en moyenne mais cette année il est de 14. On a perdu un élu qui était très disponible ceci expliquant cela...

J'ai tout plein d'autres stats qui sont très utiles au pilotage d'un service, si çà peut vous aider :
- Coût moyen des publications
- Taux de TPE/PME chez les titulaires
- ventilation par code postal pour dire à nos élus que nous attribuons localement
- heures clausées
- coût moyen de renégociation (montant initial vs montant initial + avenants + Marchés similaires...)
- Ecart entre estimation et montant du marché moyen ou en taux
- Nombre d'offres reçues moyen / nombre de retraits de DCE moyen
...

La donnée c'est l'avenir
Journalisée
Shmouck
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.305



Voir le profil
« Répondre #7 le: Décembre 28, 2017, 10:24:00 »

+1 avec fanchic, des indicateurs bien utilisés sont toujours utiles, notamment quand il s'agit d'argumenter face à des décisionnaires qui ne sont pas familiers de la commande publique. Pour un cas concret, je suis un train de finaliser mon tableau de suivi 2017, avec un taux de dossiers annulés / déclarés sans suite qui frise les 17%... La prochaine fois que j'expliquerai qu'on a la maladie de la définition du besoin, en convertissant par exemple ces abandons de procédure en ETP, et donc en sous pour l'établissement, j'aurai des oreilles bien plus alertes en face de moi.

Pour répondre à la question initiale, en dehors des marchés < à 25K€ HT à quelques exception près et des achats en centrale d'achats, on gère autour de 80 consultations par an. En nombre de MP, selon que l'on gère des dispositifs médicaux, des médicaments, des denrées alimentaires ou des réactifs de labo par exemple, ça va de 200 à plus du double.
Journalisée

This town ain't big enough for the both of us
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #8 le: Décembre 28, 2017, 11:29:55 »

+1 avec fanchic, des indicateurs bien utilisés sont toujours utiles, notamment quand il s'agit d'argumenter face à des décisionnaires qui ne sont pas familiers de la commande publique. Pour un cas concret, je suis un train de finaliser mon tableau de suivi 2017, avec un taux de dossiers annulés / déclarés sans suite qui frise les 17%... La prochaine fois que j'expliquerai qu'on a la maladie de la définition du besoin, en convertissant par exemple ces abandons de procédure en ETP, et donc en sous pour l'établissement, j'aurai des oreilles bien plus alertes en face de moi.


Tu me rassures!!!! Grima&ccedil;ant

Chez nous c'est horrible! Le nombre de procédures déclarées sans suite depuis deux ans, si j'ajoute les dossiers entamés puis abandonnés avant même la parution de l'avis, je dois pas être loin de 30%
Nous travaillons en gros 4 mois sur 12 pour rien
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #9 le: Décembre 28, 2017, 01:16:42 »

Je viens même de faire le compte pour cette année :

51 consultations lancées dont 6 sans suite et 4 infructueuses
Mais 14 procédures abandonnées avant même lancement alors que du travail a été réalisés
152 contrats conclus, 197 avec Avenants et Sous-traitance

En 2016, nous avions lancé 98 consultations pour 28 sans suite et infructueux
Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.048


Voir le profil
« Répondre #10 le: Décembre 29, 2017, 10:48:17 »

Et au niveau organisation équipe ça donner quoi
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #11 le: Janvier 02, 2018, 06:07:01 »

Et au niveau organisation équipe ça donner quoi

Moi + Un rédacteur marché + 2 copier-colleur + 1 assistante
Journalisée
Papillon
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 756



Voir le profil
« Répondre #12 le: Janvier 02, 2018, 12:00:07 »

Une petite soixantaine de dossiers (1 concession comprise, 2 infructueux et 1 sans suite) pour 2017, avec 3 rédacteurs et 1 chef de service.
Journalisée

« Le battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? »
nathalie
Membre adhérent
Membre accro au forum ;-)
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 540



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 05, 2018, 05:12:52 »

Je viens même de faire le compte pour cette année :
51 consultations lancées dont 6 sans suite et 4 infructueuses
Mais 14 procédures abandonnées avant même lancement alors que du travail a été réalisés
152 contrats conclus, 197 avec Avenants et Sous-traitance

En 2016, nous avions lancé 98 consultations pour 28 sans suite et infructueux
ça donne des complexes   Grima&ccedil;ant
Journalisée
Elia
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 474



Voir le profil
« Répondre #14 le: Janvier 08, 2018, 09:38:55 »

Merci pour vos réponses les coupaings  Bisou

En moyenne, les acheteurs concluent, individuellement, combien de contrats chez vous ? De mon côté, on arrive à une fourchette de 9 à 15 contrats notifié par an.
Journalisée

Au plus fort la guirlande.
berder
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.552



Voir le profil
« Répondre #15 le: Janvier 08, 2018, 10:38:18 »

Sans être normand (tout le monde sait que je suis breton) difficile de faire de genre de moyenne. Cela dépend de la complexité du marché : un bon vieux marché de 7 à 8 lots en batiment sans complexité particulière prend moins de temps qu'un marché de 3 lots en fournitures courantes. 

Je suis à peu près au même chiffre que toi entre 10 et 15 procédures par gestionnaire.
Journalisée

La PPP (pensée positive permanente) - objectif à moyen terme (j'en suis encore loin mais j'y travaille)
nathalie
Membre adhérent
Membre accro au forum ;-)
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 540



Voir le profil
« Répondre #16 le: Janvier 08, 2018, 12:06:40 »

vous parlez de procédures (10 et 15 procédures)  mais Elia de marchés (9 à 15 contrats)
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #17 le: Janvier 08, 2018, 12:12:40 »

Merci pour vos réponses les coupaings  Bisou

En moyenne, les acheteurs concluent, individuellement, combien de contrats chez vous ? De mon côté, on arrive à une fourchette de 9 à 15 contrats notifié par an.

Dur à dire, çà dépend des tâches que l'acheteur doit accomplir.
Si l'acheteur doit sourcer, rédiger le CdC, rédiger les docs administratifs, lancer et suivre la consultation et suivre l'exécution administrative et financière, il aura plus de charge que celui qui n'assure que la phase consultation

Un acheteur en charge de consultations alloties fortement (denrées, médicaments, outillages, consommables hôpitaux...) conclura plus de contrats qu'un acheteur en charge de consultations complexes type CREM ou concours de MOE.

Quoiqu'il en soit un acheteur doit pouvoir s'occuper d'environ 15 - 20 consultations annuelles
Journalisée
berder
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.552



Voir le profil
« Répondre #18 le: Janvier 08, 2018, 02:23:42 »

sauf s'il est à 28h semaine.  Grima&ccedil;ant Grima&ccedil;ant => je sors
Journalisée

La PPP (pensée positive permanente) - objectif à moyen terme (j'en suis encore loin mais j'y travaille)
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.048


Voir le profil
« Répondre #19 le: Janvier 08, 2018, 09:54:42 »

Assez D accord avec toi fanchic D autant que l'acheteur ne va pas faire à chaque fois un Sourcing.
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #20 le: Janvier 09, 2018, 05:46:53 »

Assez D accord avec toi fanchic D autant que l'acheteur ne va pas faire à chaque fois un Sourcing.

En fait çà dépend de la stratégie de l'organisation et des moyens offerts à l'acheteur.

Si l'organisation mise sur le process achat pour mieux produire et moins cher, l'acheteur aura surement plus de réflexions à accomplir pour chaque segment d'achat. Il faudra :
- sourcer mieux
- négocier systématiquement
- analyser plus précisément
- renégocier avec le titulaire
- mesurer la performance
- sanctionner ou primer le titulaire

Si au contraire l'organisation considère les marchés publics comme une seule contrainte règlementaire, il est évident que l'acheteur (l'humain en charge) n'aura finalement comme mission que le simple respect de la règle

Journalisée
TBLeuz
Poussin
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 43


Voir le profil
« Répondre #21 le: Janvier 10, 2018, 11:12:34 »

Chez nous, pour les achats > 25 000 € HT, on tourne entre 80 et 90 marchés par an (comprend également une concession et une AOT avec mise en concu). Concernant l'équipe, on a un chef de service + 7 acheteurs, qui gèrent l'ensemble du process (sourcing, élaboration du cahier des charges en collaboration avec les prescripteurs, rédaction des pièces administratives, lancement et suivi de la consultation,  analyse et négociation des offres en collaboration avec les prescripteurs, suivi d'exécution du marché).

Pour les achats < à 25 000 € HT, on est à un peu plus de 2 000 / an, toujours avec le même chef de service mais avec 2-3 acheteurs-approviosionneurs.

Je rebondis sur ce que disait Fanchic un peu plus haut, des données utiles et bien exploitées, ça peut vraiment être intéressant pour prendre du recul sur l'activité, l'organisation et le fonctionnement du service. Par exemple chez nous on a mis en place un "tableau des délais moyens", qui décompose chaque étape et qui nous permet de voir lesquelles prennent le plus de temps en moyenne, on a calculé le coût d'intervention moyen par marché, le taux de TPE/PME titulaire...
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #22 le: Janvier 10, 2018, 11:42:22 »

Chez nous, pour les achats > 25 000 € HT, on tourne entre 80 et 90 marchés par an (comprend également une concession et une AOT avec mise en concu). Concernant l'équipe, on a un chef de service + 7 acheteurs, qui gèrent l'ensemble du process (sourcing, élaboration du cahier des charges en collaboration avec les prescripteurs, rédaction des pièces administratives, lancement et suivi de la consultation,  analyse et négociation des offres en collaboration avec les prescripteurs, suivi d'exécution du marché).

Pour les achats < à 25 000 € HT, on est à un peu plus de 2 000 / an, toujours avec le même chef de service mais avec 2-3 acheteurs-approviosionneurs.

Je rebondis sur ce que disait Fanchic un peu plus haut, des données utiles et bien exploitées, ça peut vraiment être intéressant pour prendre du recul sur l'activité, l'organisation et le fonctionnement du service. Par exemple chez nous on a mis en place un "tableau des délais moyens", qui décompose chaque étape et qui nous permet de voir lesquelles prennent le plus de temps en moyenne, on a calculé le coût d'intervention moyen par marché, le taux de TPE/PME titulaire...

çà m'a l'air super chouette comme organisation chez vous!!!! Des vrais acheteurs, des approvisionneurs, des datas, des ratios!!!!
Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.048


Voir le profil
« Répondre #23 le: Janvier 10, 2018, 12:08:10 »

Je suis en train de finaliser mon rapport d'activité. Si ça vous dit je vous le transmets. Mais j'aimerai bien des pistes d'amélioration en contre partie Sourire
Journalisée
Ponta
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6.399


Sarah Connor ?


Voir le profil
« Répondre #24 le: Janvier 10, 2018, 12:18:11 »

Mais j'aimerai bien des pistes d'amélioration en contre partie Sourire
Tu lances un marché unique intitulé sobrement "achats" avec un BPU d'une ligne : "prestation hors bordereau sur devis".
Tu conclus avec un groupement Amazon et Bouygues. Grima&ccedil;ant

Je ------------------------------------>
Journalisée

Agoraddicted

Ceinture noire 5ème dan de commande publique
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #25 le: Janvier 10, 2018, 12:42:13 »

Tu lances un marché unique intitulé sobrement "achats" avec un BPU d'une ligne : "prestation hors bordereau sur devis".
Tu conclus avec un groupement Amazon et Bouygues. Grima&ccedil;ant

Je ------------------------------------>

AMAZON-BOUYGUES-APPLE-CDISCOUNT Grima&ccedil;ant
Journalisée
Vivaelparaguay
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.205



Voir le profil
« Répondre #26 le: Janvier 12, 2018, 02:59:57 »

Ont été notifiés en 2017 dans ma structure, approximativement :

450 contrats dont :

70 après achat inférieur à 25 000€
380 conclus après publicité et mise en concurrence, ce qui a donné lieu à 125 consultations.

L'équipe est composée de 4 personnes, un chef de service et trois acheteurs, plus ou moins impliqués dans la définition des besoin, selon expertise du service métier, et dont l'intervention dans les dossiers se termine à la notification du marché (sauf pour traitement du pré contentieux et contentieux). Environ 40 consultations par an et par acheteur, l'encadrant ne conduit la passation que de quelques dossiers particuliers ponctuellement. Forte proportion de marchés de travaux allotis.
« Dernière édition: Janvier 12, 2018, 03:06:04 par Vivaelparaguay » Journalisée
mighty
Administrator
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5.048


Voir le profil
« Répondre #27 le: Janvier 15, 2018, 09:04:13 »

Waou 40 consultation par an et par personne ?

Ca fait rêver. Comment vous faites ? Vous êtes uniquement en contrôle ? Ou vous faites l'expression du besoin, sourcing et analyse ? 
En gestion (d'une année sur l'autre) on gère 25 consultation par an. Mais nous sommes davantage dans l'aspect rédactionnel et sécurisation juridique.
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #28 le: Janvier 15, 2018, 10:27:05 »

Waou 40 consultation par an et par personne ?

Ca fait rêver. Comment vous faites ? Vous êtes uniquement en contrôle ? Ou vous faites l'expression du besoin, sourcing et analyse ? 
En gestion (d'une année sur l'autre) on gère 25 consultation par an. Mais nous sommes davantage dans l'aspect rédactionnel et sécurisation juridique.

çà ne me choque pas
Rédiger un marché quand on a la matière "besoin" çà prend 1/2 journée max
40 consultations par an çà donne en gros une par semaine, çà passe

S'il y a beaucoup de marchés de travaux, on peut imaginer que vous recevez le DCE quasi tout préparé par le MOE. Il n'y a plus qu'à viser, mettre en ligne et assurer le service minimum jusqu'à la notification. L'analyse étant également assurée par le MOE
Journalisée
Vivaelparaguay
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.205



Voir le profil
« Répondre #29 le: Janvier 15, 2018, 02:16:18 »

çà ne me choque pas
Rédiger un marché quand on a la matière "besoin" çà prend 1/2 journée max
40 consultations par an çà donne en gros une par semaine, çà passe

S'il y a beaucoup de marchés de travaux, on peut imaginer que vous recevez le DCE quasi tout préparé par le MOE. Il n'y a plus qu'à viser, mettre en ligne et assurer le service minimum jusqu'à la notification. L'analyse étant également assurée par le MOE

C'est à peu près ça, même si il faut BEAUCOUP aider les moe dans l'analyse, l'expression des besoins, la réponse aux questions pendant consultation...Mais pour les marchés moins "habituels" on peut se charger du sourcing, de l'expression de besoins, de l'analyse.
Journalisée
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #30 le: Janvier 16, 2018, 06:21:17 »

C'est à peu près ça, même si il faut BEAUCOUP aider les moe dans l'analyse, l'expression des besoins, la réponse aux questions pendant consultation...Mais pour les marchés moins "habituels" on peut se charger du sourcing, de l'expression de besoins, de l'analyse.

Se pose la question de confier la mission ACT aux MOE... Malheureusement en bâti elle n'est pas sécable de la mission de base

Quand on leur lâche 3K, 6K, 10K et plus pour des analyses lacunaires, voir erronées, çà me fout en rogne

Quand j'étais seul "acheteur" chez un bailleur social, j'étais également à 30-40 consultations annuelles pour 100 contrats signés environ, avec effectivement pas mal de SAV en exécution et pas mal de reprises d'ACT de MOE
Journalisée
Dorca
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 701



Voir le profil
« Répondre #31 le: Janvier 16, 2018, 09:31:56 »

Se pose la question de confier la mission ACT aux MOE... Malheureusement en bâti elle n'est pas sécable de la mission de base

Quand on leur lâche 3K, 6K, 10K et plus pour des analyses lacunaires, voir erronées, çà me fout en rogne

Quand j'étais seul "acheteur" chez un bailleur social, j'étais également à 30-40 consultations annuelles pour 100 contrats signés environ, avec effectivement pas mal de SAV en exécution et pas mal de reprises d'ACT de MOE

+8000 Là ou je suis actuellement, pour encore peu de temps, je commence à évoquer la possibilité d'appliquer des réfactions sur l'élément de mission quand on estime que ça ne correspond pas au niveau de prestation que l'on peut légitimement attendre (c'est politiquement chaud et il faut assumer le relationnel derrière avec le MOE... mais je rejoins fanchic... on parle d'argent public et payer plein bu une prestation bien souvent faite qu'en partie... je trouve ça gênant à titre personnel)...

Parce que finalement l'ACT, s'agissant de certaines opérations, elle s'apparente davantage à nous contacter pour nous demander ce qu'on peut/doit faire ou à nous demander de trouver des solutions quand il y a un problème, qu'à faire un vrai travail en la matière (et bien souvent pour la mission DCE on est un peu dans le même registre...) (attention je ne généralise pas, nous avons des MOe qui sont juridiquement très pointus ou disposent de juristes/service juridique ultra compétent, mais globalement, surtout en bâtiment, c'est un peu léger... je revois des RACO avec une analyse de 4 lignes s'agissant de la valeur technique pour des lots présentant une vraie complexité/technicité et des offres pour le moins hétérogènes et ce, pour des montants loin d'être anodins... bref...).
Journalisée
Vivaelparaguay
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.205



Voir le profil
« Répondre #32 le: Janvier 17, 2018, 11:52:01 »

D'accord avec vous, mais le constat est inquiétant dans la mesure où on fait face à BEAUCOUP plus d'ACT bâclées, erronées, et relevant du risque pénal pour le pouvoir adjudicateur que d'ACT correctement réalisées par les MOE.

Ils ne connaissent pas les principes, ça ne les intéresse pas, il est difficile de leur faire faire ce travail, et comme partout et tout le monde, on est bien les seuls clients du monde entier à les emmerder avec ça  Roulement des yeux
Journalisée
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.594


Voir le profil WWW
« Répondre #33 le: Janvier 17, 2018, 02:14:47 »

...
Parce que finalement l'ACT, s'agissant de certaines opérations, elle s'apparente davantage à nous contacter pour nous demander ce qu'on peut/doit faire ou à nous demander de trouver des solutions quand il y a un problème, qu'à faire un vrai travail en la matière (et bien souvent pour la mission DCE on est un peu dans le même registre...) (attention je ne généralise pas, nous avons des MOe qui sont juridiquement très pointus ou disposent de juristes/service juridique ultra compétent, mais globalement, surtout en bâtiment, c'est un peu léger... je revois des RACO avec une analyse de 4 lignes s'agissant de la valeur technique pour des lots présentant une vraie complexité/technicité et des offres pour le moins hétérogènes et ce, pour des montants loin d'être anodins... bref...).
A la décharge des MOE, chaque Acheteur ayant ses "pratiques", il est assez normal qu'ils demandent "ce qu'on peut/doit faire" et quelles solutions  peuvent être retenues.
« Dernière édition: Janvier 18, 2018, 10:44:47 par hpchavaz » Journalisée

Disclaimer : je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elle ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
Vivaelparaguay
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.205



Voir le profil
« Répondre #34 le: Janvier 17, 2018, 03:14:12 »

Il est moins normal qu'ils ne le fassent pas ou mal une fois qu'on le leur a expliqué trois fois, en plus du document synthétique qui dit la même chose, mais par écrit  Grima&ccedil;ant
Journalisée
Dorca
Membre accro au forum ;-)
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 701



Voir le profil
« Répondre #35 le: Janvier 17, 2018, 04:36:34 »

Il est moins normal qu'ils ne le fassent pas ou mal une fois qu'on le leur a expliqué trois fois, en plus du document synthétique qui dit la même chose, mais par écrit  Grima&ccedil;ant

Et surtout avant cela qu'ils ne nous donnent pas au moins leur avis de "sachant" et fassent des propositions au titre de leur devoir de conseil Grima&ccedil;ant
Journalisée
Vivaelparaguay
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.205



Voir le profil
« Répondre #36 le: Janvier 17, 2018, 05:59:30 »

J'ai rédigé dernièrement un document en cherchant à être le plus succinct et clair possible, sur les méthodes de notation. Comment faire, quoi éviter, avec des principes et des exemples.... Les techniciens m'expliquent que leurs moe ne s'y retrouveront jamais, ne comprendront pas, et même, ne lirons pas le document car il est trop long. Il faut faire des illustrations en deux pages maxi avec des petits bonshommes, "tu sais, comme les publications de la com".

Rappelez moi, architecte c'est quel niveau d'étude ? Je m'adresse à des enfants de 8 ans dans le but de les distraire ou je donne des indications à des professionnels formés et compétents, dans le cadre d'un travail rémunéré ?

Je suis de plus en plus régulièrement confronté à ça, l'usage d'un français correct qui exprime les choses de manière précises et nuancées est de moins en moins toléré, les gens n'ont pas honte de dire qu'une page de texte c'est trop, et que si on dépasse les trois syllabes ou les constructions type "sujet verbe complément" ils ne comprennent pas.

Vous voyez ça chez vous aussi ? Jusqu'à maintenant ma maîtrise du français a toujours été un atout, c'est en train de changer.
« Dernière édition: Janvier 19, 2018, 11:06:49 par Vivaelparaguay » Journalisée
Ponta
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6.399


Sarah Connor ?


Voir le profil
« Répondre #37 le: Janvier 17, 2018, 06:12:23 »

C'est tristement vrai.
Je commence de plus en plus à éviter les nuances. A la place, je mets choix 1, choix 2, choix 3... Ca parle mieux à mes élus...... Embarrass&eacute;
La simplification a des vertus mais la simplification est parfois incomplète voire inexacte.
Journalisée

Agoraddicted

Ceinture noire 5ème dan de commande publique
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.594


Voir le profil WWW
« Répondre #38 le: Janvier 18, 2018, 11:12:01 »

Les difficultés en phase d'analyse ont généralement pour origine :

I/ Candidatures
En l’absence de référentiel, Jusqu’où et comment la capacité des candidats doit-elle appréciée ?

II/ Offres

a) Conformité
Au-delà de la conformité réglementaire et des pratiques de l’Acheteur en matière de régularisation (systématique ou non, avec quelle limite), la conformité technique n’est pas toujours aussi binaire que l’on pourrait le croire(*)
Remarque : les variantes sont sources de nombreux problèmes tant en ce qui concerne la conformité que la notation.

 b) Notation
Lors de la réflexion amont notamment lors de la définition des critères et de la pondération, il faut demander comment ces critères seront mis en oeuvre dans le détail i.e. qu'elle sera la méthode de notation pour chaque critère/sous-critère/élément d'analyse.
Cela est non seulement nécessaire opérationnellement dans tous les cas mais à défaut d'être  juridiquement obligatoire(**), cela est une précaution utile.

c) PSE
Au vu des débats sur ce site, on peut comprendre la difficulté des moe

*) par exemple quand on indique un référence « ou équivalent » jusqu’où va l’équivalence ?
**) et encore, cela se discute
Journalisée

Disclaimer : je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elle ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
fanchic
Membre héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3.298



Voir le profil
« Répondre #39 le: Janvier 26, 2018, 05:26:00 »

J'ai rédigé dernièrement un document en cherchant à être le plus succinct et clair possible, sur les méthodes de notation. Comment faire, quoi éviter, avec des principes et des exemples.... Les techniciens m'expliquent que leurs moe ne s'y retrouveront jamais, ne comprendront pas, et même, ne lirons pas le document car il est trop long. Il faut faire des illustrations en deux pages maxi avec des petits bonshommes, "tu sais, comme les publications de la com".

Rappelez moi, architecte c'est quel niveau d'étude ? Je m'adresse à des enfants de 8 ans dans le but de les distraire ou je donne des indications à des professionnels formés et compétents, dans le cadre d'un travail rémunéré ?

Je suis de plus en plus régulièrement confronté à ça, l'usage d'un français correct qui exprime les choses de manière précises et nuancées est de moins en moins toléré, les gens n'ont pas honte de dire qu'une page de texte c'est trop, et que si on dépasse les trois syllabes ou les constructions type "sujet verbe complément" ils ne comprennent pas.

Vous voyez ça chez vous aussi ? Jusqu'à maintenant ma maîtrise du français a toujours été un atout, c'est en train de changer.


A mon sens, ce n'est pas une question de compétence mais une question de rapport de forces.

Le MOE (BET, ARCHI, Interne) a l'appui de l'opérationnel du MOA, qui lui est souvent technicien ou ingénieur, corps de la FP considéré supérieur aux administratifs (il suffit de constater cela via la rémunération et les conditions d'accès aux concours).
Nous autres, administratifs, on a l'appui de personne.

résultat : "ben on a toujours fait comme çà"

Il y a peu, pour un marché de MOE 3 candidats : Un à 225 000 € (A représenté par un BET de notoriété mondiale) un autre à  350 000€ (B représenté par un BET de notoriété mondiale) (critères Prix 40% VT 60%) et bien le technicien veut B.
Dans son rapport, des formules alambiquées du style "il semble que", "tel paragraphe sous-tend", "on pourrait envisager", "on ne peut pas très bien savoir si la contrainte a été appréhendée"

B**rdel mais soyons précis, soyons intelligible, soyons catégorique et si on ne sait pas et bien on DEMANDE DES PRECISIONS!
Journalisée
hpchavaz
Membre adhérent
Membre héroïque
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1.594


Voir le profil WWW
« Répondre #40 le: Janvier 26, 2018, 10:53:04 »

soyons précis, soyons intelligible, soyons catégorique et si on ne sait pas et bien on DEMANDE DES PRECISIONS!
Au dela du caractère un peu évasif de certaines réponses d'entrerpses et des ressources (y.c. temps)  nécessaires pour en faire l'analyse et démander des précisions, il n'est reste pas moins que les critères sont souvent la source du problème.

Pour être caricatural :
1) Les règles de passation résultent de la prises en compte de contraintes qui éloigne les méthodes qui en resultent des méthodes les plus fondées d'un point de vue scientifique/universitaire
2) Les pratiques qui permettraient de remédier au moins en partie aux problèmes qui résultent du 1)  ne sont jugées illégales

Pour l'analyse et in fine pour la notation des critères, il en résulte un choix entre une approche mécanique au risque de ne pas retenir l'OEPA et une définition un peu lache qui permet de régler la plupart des cas dans des conditions satisfaisantes.

Il est donc naturel que certains dossiers posent des difficultés.
Journalisée

Disclaimer : je ne suis pas juriste.
Mes contributions ne sont pas un avis juridique ; elle ne sont que l'avis d'un praticien.

Et maintenant autre chose
Pages: [1] Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.081 secondes avec 19 requêtes.